Logiciel libre : questions précises et réponses vagues

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 2 février 2010

Participez aux débats télévisés de Solutions Linux / open source 2010

Intelli’n TV s’est associé Progilibre afin de vous proposer à l’occasion du salon Solutions Linux, qui se tient à Paris-Porte de Versailles, du 16 au 18 mars 2010, de participer au plateau TV qui sera installé au coeur du salon. Vous pourrez ainsi faire connaître vos idées, défendre vos opinions, et promouvoir vos solutions. Le dispositif retenu est celui du débat : deux intervenants, un animateur, 15’ de discussion dans les conditions du direct. Ces débats seront repris par Intelli’n TV, Progilibre et l’organisateur du salon sur leurs différents sites web.


Participez aux débats télévisés de Solutions Linux

Participer aux débats est évidemment gratuit. Mais nous serons exigeants sur le choix des intervenants et sur leur message. Les débats auront lieu en français, nous ne sommes donc pas en mesure d’accueillir vos intervenants étrangers. Editeurs de logiciels, intégrateurs, utilisateurs, mais aussi associations, vous êtes tous les bienvenus à répondre à cet appel à communication et partager ainsi votre expérience.

Les thèmes proposés ci-dessous ne sont pas figés. Ils évolueront également en fonction des intervenants choisis et des remarques que vous ne manquerez pas de nous faire parvenir. Il reste également quelques créneaux disponibles pour vous permettre de proposer un angle de débat que nous aurions oublié et sur lequel vous souhaitez vous positionner.

Si vous souhaitez participer à l’un de ces débats, merci d’envoyer un email à philippe@nieuwbourg.com ou jonathan.lelous@intelli-n.fr en précisant le ou les débats auxquels vous souhaitez participer, et en détaillant en quelques lignes l’argumentaire que vous souhaitez développer. Nous sélectionnerons les intervenants en fonction de la qualité de leur argumentaire. Nous nous engageons à vous répondre très rapidement afin que vous puissiez organiser votre agenda sur le salon.

Débats proposés et calendrier de tournage :

Mardi 16 mars :

9h30 - Mobilité : Comment le libre peut contrer la vague iPhone/Blackberry ?

10h - Bonnes pratiques : le rôle du logiciel libre dans l’amélioration des méthodes de travail

10h30 - Business Intelligence : entre open source et offres commerciales, comment se positionner

12h15 - CRM : n’y a-t-il vraiment qu’une seule offre sur le marché open source ?

13h - Messagerie, collaboratif... le point sur les solutions

13h30 - Forks, affaire MySQL... quel impact sur la perception de l’open source par les entreprises ?

15h15 - Les modèles économiques du logiciel libre : explication de texte

15h45 - Thème à définir

16h15 - ERP : comment convaincre une direction générale d’aller vers l’open source

16h45 - Interopérabilité : tout le monde en parle, sans forcément en comprendre les dessous

Mercredi 17 mars :

9h30 - Cloud Computing et open source, quels sont les points de convergence

10h - Faire le point sur la virtualisation et les offres associées

10h30 - L’administration joue-t-elle encore un rôle moteur dans l’adoption du logiciel libre

10h45 - SSLL et SSII : existe-t-il réellement des différences ?

12h15 - Microsoft est-il encore le « grand opposant » au logiciel libre ?

lundi 11 janvier 2010

Témoignage vidéo: CRM et open source: un choix stratégique ?

Bonjour,

Dans cette interview, François Papon fondateur de Carrenet revient sur son choix d'utiliser SugarCRM et de devenir un partenaire privilégié de l'éditeur open source.

Tout d'abord le choix est avant tout technologique et non pas celui d'un modèle éditorial, ainsi l'on apprend que si le cabinet de conseil utilise aujourd'hui SugarCRM c'est uniquement après avoir sélectionné les différents outils CRM du marché notamment ceux open source. Ce travail de veille technologique lui a permis de sélectionner définitivement SugarCRM comme étant le CRM le plus pertinent à offrir à ses clients et cela en comparaison aux autres CRM propriétaires. Actuellement la société utilise quasi exclusivement ce CRM à offrir à leurs clients et développe une expertise de plus en plus grande sur cet outil. M. Papon explique son choix par la flexibilité de l'outil mais aussi l'indépendance de la société vis-à-vis de l'éditeur, la possibilité de faire modifier l'outil indépendamment de l'entreprise éditrice.

Je lui ai posé aussi la question de savoir s'il utilisait le positionnement open source d'un point de vue commercial-marketing c'est-à-dire, est-ce que commercialement il utilise comme argument commercial le fait que SugarCRM soit un outil open source ? En d'autres termes, est-ce que le fait que le produit soit open source est un argument pertinent vis-à-vis de son client ? La réponse est non, il précise que dans certaines situations cela peut être un atout mais que la plupart le du temps le client se désintéresse de de la nature de la licence à laquelle est soumise le logiciel et ne se concentre sur sa qualité technique, sur sa capacité à répondre à ses besoins.

On peut noter qu'il s'agit d'un point important et conflictuel. D'un côté il ouvre la voie à une vision professionnelle, business, de l'open source et des logiciels libres où ceux-ci ne sont pas choisis pour des aspects de réduction de coûts ou éthiques mais davantage sur leur aspect technologiques et d'efficience. De l'autre, d'un point de vue communautaire, cela pose le problème de la pertinence de l'usage de l'open source, d'outils libres, sans information concernant la nature de l'engagement, la liberté offerte par le produit, plus simplement l'acceptation par le client des principes des licences libres notamment des quatre libertés fondamentales. Ce point est régulièrement soulevé par Richard Stallaman quand il s'intérroge sur la pertinence de diffuser des logiciels libres à des personnes qui n'en comprennent pas l'intérêt, l'éthique.

D'autres points sont soulevés par cette interview que je vous invite à visionner ;-)


CRM

La vidéo au format ouvert OGV est ici

CC BY SA

Plus de vidéo sur www.intelli-n.tv

A bientôt, Jonathan