Logiciel libre : questions précises et réponses vagues

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 10 mai 2012

Votre code est votre CV : les nouvelles voies de recrutement dans le numérique

Salut,

Un post d'autopromotion sur une conférence à laquelle je vais participer le 15 juin prochain à Futur en Seine.

Je serai aussi présent au nom de l'April le week-end. Au plasir d'échanger avec vous :-)

Votre code est votre CV : les nouvelles voies de recrutement dans le numérique

CV libre

Lire la suite...

jeudi 25 août 2011

Ma petite conférence: "Open source Ecosystem" - Open World Forum 2011

Bonjour,

Je vais faire une présentation de mes travaux de recherche en anglais sur le thème: "Open Source Ecosystem" , le 23 septembre à l'Open World Forum à Paris de 15h à 16h, Salle Luxembourg (+ d'infos: http://www.openworldforum.org).

Je garde la version française au chaud pour Solutions Linux (et pour les québécois éventuellement).

J'espère ne pas faire cela face à une salle vide ;-)

qualité

Petit résumé de ce qui vous attend:

L'open source est un marché particulier, on y retrouve un écosystème riche: Des communautés bénévoles et professionnelles, des éditeurs, des intégrateurs et des utilisateurs. Ces acteurs interagissent entre eux et créent de la valeur. Dans notre recherche nous nous interrogeons sur les relations entre ces différents acteurs et leurs impacts sur la prestation de service informatique. Partant du principe qu'une grande partie de la richesse de l'open source se crée à travers la prestation de service, nous essaierons de comprendre comment ce modèle de coopération génère des revenus et quels sont les facteurs clefs de réussite dans ce secteur.

- Doit-on privilégier l'intégrateur ou l'éditeur ?

- Doit-on faire davantage confiance à une communauté qu'à un éditeur ?

- L'utilisateur est-il un client comme un autre ? Fait-il réellement des économies ? Comment s'en assurer ?

- Quelle influence a la communauté sur le business des entreprises ? La communauté existe-t-elle vraiment quand on parle de business ?

Cette présentation est le fruit de trois années de recherche et elle basée sur près de 50 interviews qualitatifs auprès de professionnels du secteur (DSI, intégrateurs, éditeurs et communauté).

En anglais:

Open source ecosystem is very specific. In the same market we meet companies, end-users, professionals customers, editor, IT service providers and community with non-profit organization. These actors interact and create value. Our research studies interaction between these actors and the impact on service value chain. Through an interaction model, Actor-network theory, and value chain of IT service, we interviewed 50 professionals (editor, IT service providers, CIO and community) with qualitative method.

We will present for the first time the results of this research. This presentation will be will be oriented with a managerial approach:

- CIO: Do you have to choose an editor ? An IT service provider ?

- IT service provider: Community are better than Editor ? Where is the business in community approach ?

- Editor: Are you sure community is your friend ?

Durée: 45 minutes Bonne humeur garantie

A bientôt, Jonathan

mardi 6 avril 2010

Vers une industrialisation de l'open source ? Interview vidéo de Stéphane Vincent, Ater Way

Bonjour,

L'industrialisation de l'open source est-elle réelle ? Quels sont les enjeux sectoriels ? Il est important avant d'écouter cette interview de bien comprendre les concepts sous-jacents: Tout d'abord le terme industrialisation qui renvoie à la gestion des développements, à la capacité à structurer, organiser, plus simplement piloter les développements avec un but évident, celui d'être plus efficient (rapport entre le coût et les gains attendus).

L'industrialisation dans l'informatique est un état de fait pour beaucoup d'entreprises notamment les grands éditeurs qui doivent gérer de nombreuses solutions et qui ont mis en place une véritable politique de développement exprimée en terme de rationalisation et de gain de productivité. Mais qu'en est-il dans l'open source, le logiciel libre, qui se base sur un modèle de développement décentralisé, avec des contributions multiples, une forte créativité qui génère une incertitude proportionnelle ? Bien entendu il existe de nombreux projets open source, libres, qui en sont déjà à cette phase notamment le kernel Linux, Apache et d'autres solutions qui sont diffusées à grande échelle, mondiale, et dépendent fortement de structures qui pratiquent l'industrialisation en leur sein mais la réalité de nombreuses solutions, les plus dynamiques notamment, est tout autre.

Nous vous proposons dans cette interview de connaître l'avis d'un spécialiste du domaine, Stéphane Vincent, Directeur Général d'Alter Way Solutions, qui est interviewé par Jonathan Le Lous d'Intelli'N TV lors de Solutions Linux / Open source 2010.

Ce contenu vous sera prochainement proposé en format libre OGV et avec lecteur exportable (contretemps technique), merci de votre compréhension.

Retrouvez cette vidéo sur: www.intelli-n.tv

CC BY SA Ce contenu vidéo est en creative commons Paternité - condition de partage à l'identique. Vous pouvez donc le diffuser librement.

Jonathan

lundi 18 janvier 2010

Vidéo: Zimbra, XMBC, Lycée, Drupal, Solution Linux 2010: JT sur l'open source et les logiciels libres


JT sur l'opne source et les logiciels libres

La version en format ouvert OGC est ici

CC BY SA

Au programme:

SOLUTION

VMWare achète Zimbra

Annoncée par "Wall Street Journal" il y a trois mois l'annonce de la vente de Zimbra par Yahoo est désormais officielle depuis le 13 janvier. C'est VMWare qui s'en porte acquéreur sans aucune précision concernant le montant de la transaction qui sera sans doute supérieur au 350 millions de dollars offert par Yahoo en 2007. Rappelons que Zimbra a dépassé depuis peu les 55 millions d'utilisateurs payant, soit une hausse de 86 % en l'espace de deux ans. Zimbra est une solution collaborative avec de nombreuses fonctionnalités dont la messagerie, qui pourrait renforcer VMWare dans sa nouvelle stratégie vers le Cloud computing et permettrait à l'entreprise de proposer une offre alternative à Google et Amazon.

Source en dessous de l’écran : http://www.zimbra.com/

Zoom de l’April

Option « Informatique et sciences du numérique » au lycée

C'est avec le plus grand intérêt que l'April a appris que le ministre de l'Éducation nationale, annonçait, dans sa réforme du lycée, l'introduction d'une option « Informatique et sciences du numérique » en classe de terminale scientifique pour 2012. Cette annonce est concomitante avec la création d'une chaire du même nom par le Collège de France en partenariat avec l'INRIA. Rappelons que l'informatique représente, selon Luc Chatel, 30 % de la recherche et développement dans le monde, et est un pilier fondamental qui soutient l'ensemble de l'activité économique des pays développés. Souhaitons que cette avancée soit la première manifestation d'un mouvement de fond conduisant à l'introduction d'un véritable enseignement de l'informatique pour toutes les filières du lycée mais aussi dès le collège.

Source en dessous de l’écran : www.april.org

TECHNOLOGIE

XBMC Camelot : mediacenter opensource et multiplateforme

La version 9.11 de la solution de gestion multimédia XBMC est maintenant disponible. Projet opensource sous licence GPL apparu en 2003 auquel ont participé plus de 50 développeurs et plus de 100 traducteurs, XBMC est une solution de gestion multimédia qui peut fonctionner sous environnement Windows, Mac OS ou Linux, mais aussi de manière totalement indépendante sous la forme d'une distribution bootable à partir d'une clé USB ou d'un CD. Pourvu d'une interface multilingue et personnalisable à l'aide de différents habillages, XMBC permet la gestion des images, des musiques, des vidéos, que ces fichiers soient sur le disque dur de l'ordinateur, un DVD, une clé USB ou une carte mémoire. Ses fonctionnalités d'origine, qui incluent également l'affichage de la météo, peuvent être complétées à l'aide d'une centaine de plug-ins disponibles.

Source en dessous de l’écran : http://www.xbmc.fr/

INTERNET

Le CMS Drupal au service de la presse

Vous trouverez sur notre site une interview de Yoran Brault qui a écrit un livre "Concevoir et déployer ses sites web avec Drupal" publié aux Editions Eyrolles. On y apprend que l'auteur a notamment participé à la création du site Mediapart, journal d'information numérique créé à l'initiative de François Bonnet, Gérard Desportes, Laurent Mauduit et Edwy Plenel. Ses derniers jours, les dirigeants de Rue89 viennent de créer la surprise en annonçant que le site d'information reversera sa subvention gouvernementale à la communauté Open Source via le projet Drupal auquel ils participent activement en terme de développement. Ces deux exemples semblent ainsi positionner fortement ce CMS comme un outil particulièrement adapté aux contraintes de publication de la Presse écrite sur Internet.

Source en dessous de l’écran : http://drupalfr.org/

VIE DE LA COMMUNAUTE

Le programme de Solutions Linux/Open Source est officiel

Le Salon Solution Linux 2010 aura lieu du 16 au 18 Mars à Paris Expo – Porte de Versailles. Au programme : 6 keynotes, 5 tables rondes, 3 cycles spécifiques (éducation, administration, OW2), 10 ateliers d’experts et 17 formations. Ce programme de conférence sera complété par l’espace exposant, le village associatif, qui réunira une soixantaine d’associations, et les villages thématiques. Les thèmes cette année sont L'interopérabilité, le domaine fonctionnel, la virtualisation, la mobilité et enfin les bonnes pratiques. Intelli'N TV est partenaire média officiel du salon sur lequel nous animerons un plateau TV avec de nombreux débats, des interviews, des JT quotidiens en collaboration avec Philippe Niewbourg de Progilibre, les associations April, Adullact, Framasoft et des experts.

Source en dessous de l’écran : www.solutionslinux.fr

lundi 11 janvier 2010

Témoignage vidéo: CRM et open source: un choix stratégique ?

Bonjour,

Dans cette interview, François Papon fondateur de Carrenet revient sur son choix d'utiliser SugarCRM et de devenir un partenaire privilégié de l'éditeur open source.

Tout d'abord le choix est avant tout technologique et non pas celui d'un modèle éditorial, ainsi l'on apprend que si le cabinet de conseil utilise aujourd'hui SugarCRM c'est uniquement après avoir sélectionné les différents outils CRM du marché notamment ceux open source. Ce travail de veille technologique lui a permis de sélectionner définitivement SugarCRM comme étant le CRM le plus pertinent à offrir à ses clients et cela en comparaison aux autres CRM propriétaires. Actuellement la société utilise quasi exclusivement ce CRM à offrir à leurs clients et développe une expertise de plus en plus grande sur cet outil. M. Papon explique son choix par la flexibilité de l'outil mais aussi l'indépendance de la société vis-à-vis de l'éditeur, la possibilité de faire modifier l'outil indépendamment de l'entreprise éditrice.

Je lui ai posé aussi la question de savoir s'il utilisait le positionnement open source d'un point de vue commercial-marketing c'est-à-dire, est-ce que commercialement il utilise comme argument commercial le fait que SugarCRM soit un outil open source ? En d'autres termes, est-ce que le fait que le produit soit open source est un argument pertinent vis-à-vis de son client ? La réponse est non, il précise que dans certaines situations cela peut être un atout mais que la plupart le du temps le client se désintéresse de de la nature de la licence à laquelle est soumise le logiciel et ne se concentre sur sa qualité technique, sur sa capacité à répondre à ses besoins.

On peut noter qu'il s'agit d'un point important et conflictuel. D'un côté il ouvre la voie à une vision professionnelle, business, de l'open source et des logiciels libres où ceux-ci ne sont pas choisis pour des aspects de réduction de coûts ou éthiques mais davantage sur leur aspect technologiques et d'efficience. De l'autre, d'un point de vue communautaire, cela pose le problème de la pertinence de l'usage de l'open source, d'outils libres, sans information concernant la nature de l'engagement, la liberté offerte par le produit, plus simplement l'acceptation par le client des principes des licences libres notamment des quatre libertés fondamentales. Ce point est régulièrement soulevé par Richard Stallaman quand il s'intérroge sur la pertinence de diffuser des logiciels libres à des personnes qui n'en comprennent pas l'intérêt, l'éthique.

D'autres points sont soulevés par cette interview que je vous invite à visionner ;-)


CRM

La vidéo au format ouvert OGV est ici

CC BY SA

Plus de vidéo sur www.intelli-n.tv

A bientôt, Jonathan