Et l'écosystème dans tout cela ? La contribution ?

Et oui, nous parlons de logiciel libre donc d'écosystème, qui comprend de utilisateurs, des contributeurs et des sociétés gagnent leurs vie avec. Ces différents acteurs composent la communauté. Aujourd'hui, OpenStack est massivement développé par des entreprises en cela le projet porté par une fondation (créé en septembre 2012) s'apparente à celle d'Apache ou d'Eclipse. La course à l'influence et au leadership sur le projet bat son plein ce qui ne devrait pas faciliter le travail des petites sociétés pour rester dans la course. Cependant s'il va devenir de plus en plus difficile de contribuer, et de se différencier, pour une société par contre tout le monde peut aujourd'hui profiter de cette émulation: c'est la magie du logiciel libre :-) Rien ne vous empêche cependant de contribuer à OpenStack à titre individuel, il s'agit même sans doute d'une très bonne idée face au pénurie de compétences qui s'annonce !

Comment gagne-t-on sa vie avec OpenStack ?

"The" grande question: "Mais au fait comment on gagne sa vie avec le libre ?" à laquelle on répond "Comme partout ailleurs en se levant pour travailler !". Plus sérieusement, plusieurs modèles de revenus existent avec OpenStack:

  1. Hébergeur: et oui on l'oublie souvent mais ce sont les premiers utilisateurs de cette technologie et pour cause cela facilite la gestion de l'architecture physique. Le principe est simple; je vends de l'hébergement et du service en minimisant mes investissements dans les licences des logiciels.
  2. Editeur de distribution: Suse, Red Hat mais aussi de plus petites entreprises (PistonCloud) se positionnent sur ce créneau. L'expérience de Linux nous ferait dire qu'ils ne seront que moins nombreux d'ici quelques années...même si l'Iaas est organisé autour de composants et d'un noyau linux qui permet une grande diversité de variations.
  3. Global service provider: IBM est sans doute la structure la plus emblématique de ces entreprises qui détiennent toute la chaîne de valeur en matière d'informatique. Leurs business est simple "Construire votre maison des fondations au mur" et tout ce qui les rendra indépendant est le bienvenu.
  4. Intégrateur: traditionnellement le logiciel libre est une économie de service. OpenStack ne changera pas la donne. Ainsi ce sont les intégrateurs qui vont sans aucun doute profiter le plus largement de ce marché. L'intégration prendra plusieurs formes: déploiement et/ou développement avec bien entendu le support et la formation en appuie. Des acteurs comme Alter Way se sont positionnées sur ce créneau en France.
  5. Et...Tous les autres qui intègrent OpenStack dans leurs offres: Cisco, Intel, HP, Dell... OpenStack est un élément plus ou moins important dans leurs stratégies pour certains ils s'agit plus "d'occuper le terrain" pour être sûr de se positionner suffisamment en amont en cas d'évolution du marché. Ici OpenStack est une brique, plus ou moins stratégique, dans un ensemble plus vaste.

Nous l'aurons compris si cette année est celle des utilisateurs selon la fondation, on peut cependant constater que c'est surtout les offreurs qui dominent à l'heure actuelle. L'expérience en matière de logiciel libre montre cependant que les grands projets se font grâce à la communauté d'utilisateurs. Il est ainsi maintenant important que de plus en plus d'utilisateurs s'approprient le projet à petite et grande échelle pour garantir sa pérennité.

A bientôt,

Jonathan