A Libre Perspective

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les principes du logiciel libre

Comprendre la base et les enjeux du libre

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 22 octobre 2014

Approche DILEC: simplifier la gouvernance des logiciels libres

Bonjour,

J'ai écrit récemment un article en deux parties pour Direction Informatique sur la gouvernance informatique et de ses implications stratégiques (billet 1 et billet 2).

Le choix des technologies, entre autres, repose sur plusieurs éléments : l’application est-elle compatible avec l’existant? Quelles sont les évolutions qui sont envisagées dans le futur –Cloud computing, intégration continue, agilité? La solution sera-t-elle compatible avec ces évolutions et à quels coûts?

Une fois que ces critères ont été déterminés, la sélection de l’application sur une base de fonctionnalités commence. De plus en plus, ce choix comprend des logiciels libres, dont de nombreux sont de nature communautaire, c’est-à-dire sans éditeur adossé. Nous voilà donc face à un dilemme : comment peut-on profiter des avantages du logiciel libre en minimisant le risque? En d’autres mots : quelle est la meilleure stratégie en matière de gouvernance d’un logiciel libre?

Mise en place d’une gouvernance simple : DILEC

La gouvernance d’un logiciel libre communautaire peut se résumer en un simple acronyme, soit « DILEC » :

  • Discuter – ouvrir le dialogue avec la communauté, poser des questions
  • S’Impliquer – être présent et apporter de nouvelles perspectives
  • Libérer son code – reverser ses contributions
  • Escorter – permettre l’utilisation du code via la documentation
  • Communiquer – maintenir le dialogue

Pour éclaircir ces différents points, je vous suggère de lire ce témoignage de Sébastien Coavoux, un professionnel du logiciel libre, qui explique comment il a travaillé à l’intégration de l’outil de supervision Shinken (100 000 nodes) au sein d’une grande société publique d'Amérique du Nord.

Open

Lire la suite...

lundi 10 février 2014

Donnons la priorité au Logiciel Libre ! Soutenons l'April

Salut,

"L'utilisation de logiciels libres ... est la première étape dans la prise de contrôle de nos vies numériques – qui inclut la prévention de la surveillance." Richard Stallman, 2014, film campagne de soutien à l'April. Priorité au logiciel libre

Voilà deux ans que j'ai intégré le conseil d'administration de l'April. Je ne regrette pas cet investissement car j'ai l'impression d'agir chaque jour pour un monde de plus en plus libre :-) Je suis toujours impressionné par le travail fournit par les bénévoles mais aussi les permanents qui sont plus que de simples salariés !

Mais si nous, avec des associations amies, pouvons nous enorgueillir de certaines victoires le chemin est encore long et de nombreux dangers apparaissent comme ceux liés à Prism, aux smartphones/tablettes mais aussi aux applications en mode SaaS qui peuvent embarquées des logiciels privateurs et enfin à l’hégémonie de grandes entreprises qui se battent ouvertement contre le libre (non nous ne sommes pas blanche neige, on ne nous endort pas avec une pomme !) ...

10/20/30 euros ne sont pas des dons vains face aux combats d'aujourd'hui et à venir ! Sachez aussi que plus que l'argent votre participation aux groupes de l'April, la promotion via des stands ou des conférences sont autant de petites gouttes...

Lien vers le site de campagne : http://www.april.org/campagne/

Lien vers le rapport moral : http://www.april.org/lapril-publie-son-rapport-moral-2013

jeudi 4 juillet 2013

Liberté et format ouvert : non le logiciel n'est pas qu'un bien marchand !

Petite réaction à une lettre cosignée par les présidents de l'Inria (Michel COSNARD) , de l'Afdel (Jamal LABED) et du Syntec (Guy MAMOU-­‐MANI) à destination de Geneviève FIORASO, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, concernant l'article 6 du Projet de Loi sur l'Enseignement Supérieur qui précise que les logiciels libres devaient être utilisés en priorité.

Format ouvert

Lire la suite...

mardi 11 juin 2013

April's English translation team is recruiting volunteers

Founded in 1996, April is the main French advocacy association devoted to promoting and protecting Free/Libre Software. Most of the documents published by April are in French; more and more campaigns, however, need to be run at an international level. For example, in the fight against software patents in Europe, we set up the English-language Web site Unitary-Patent.eu. Furthermore, we wish to share our experience with readers from other countries.

I want gnou

To do this, we need to reinforce our translation team, especially for English translations. We are looking for volunteers:

  • to translate from French to other languages,
  • to proofread translations done by nonnative speakers.

Our translation team is currently composed of French people mainly; the best translations, however, are done by people translating from a foreign language into their mother tongue. We are therefore looking for native English speakers to help us.

Please contact us for further information.

mardi 2 avril 2013

Hollywood parle HTML5 et DRM : non merci à l'Hollyweb !!!!

Salut,

Un post pour relayer, via l'April, une pétition très importante sur l'intégration de DRM au sein d'HTML5:

Linux open source shark

"Hollywood a remis ça. Son dernier stratagème pour s'approprier le web ? Faire usage de son influence au World Wide Web Consortium (W3C) pour intégrer les menottes numériques (DRM) à HTML5 – autrement dit, à la structure même du web. La Fondation pour le Logiciel Libre a lancé une pétition « Dites au W3C : nous ne voulons pas d'un Hollyweb ».

Aidez-nous à rassembler 50 000 signatures avant le 3 mai 2013, Journée internationale contre les DRM. La Fondation pour le Logiciel Libre apportera ces signatures au W3C.

Signer la pétition « Dites au W3C : nous ne voulons pas d'un Hollyweb »."

Plus d'info: http://www.april.org/dites-au-w3c-nous-ne-voulons-pas-dun-hollyweb

+++ Jonathan

- page 1 de 5